Logo
    • DES FORMATIONS POUR
    • LES AIDANTS FAMILIAUX
    • DES FORMATIONS POUR
    • LES PROFESSIONNELS DE L'ACCOMPAGNEMENT
    • DES FORMATIONS POUR
    • LES SALARIES AIDANTS
    • LES AIDANTS, UN ENJEU DE SOCIETE POUR
    • LES GROUPES DE PROTECTIONS SOCIALE, MUTUELLES, ENTREPRISES, ASSUREURS.
    • LE CENTRE DE
    • FORMATION DES AIDANTS
Qui sommes-nous ?
Vous êtes...
Modalités d'intervention
Financements
Contactez-nous
Nuage de tags

Saisissez votre recherche
Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/PAVE CENTRAL (6 plots)/SALARIES AIDANTS

SALARIES AIDANTS

.

Actif en entreprise et aidant dans sa vie privée, la double journée du Salarié Aidant l'expose davantage aux risques psycho-sociaux. Concilier vie professionnelle et accompagnement d’un proche dépendant du fait de la maladie, du handicap ou du grand âge concerne aujourd'hui en France 8,3 millions de personnes. 46 % d'entre eux exercent aussi une activité professionnelle. La « génération-pivot » (45-64 ans) est la plus touchée par le cumul d'obligations liées à la solidarité familiale. Ces Aidants ont souvent un ascendant âgé à charge, des enfants ou petits-enfants ayant besoin de leur soutien, et une activité professionnelle à mener de front. C'est le cas pour 18 % des quadra et quinquagénaires actifs.

D’après une étude de BVA/Novartis de 2010, ces salariés-aidants :

► doivent s'absenter de leur travail hors congés dans 26 % des cas
► doivent adopter des horaires flexibles dans 30 % des cas
► considèrent que leur rôle d'aidant pénalise ou a pénalisé leur carrière dans 15 % des cas

Ces chiffres sont amenés à évoluer dans les années qui viennent du fait notamment de l'allongement de la durée de la vie, et des politiques de maintien à domicile.

La plupart du temps, ces salariés-aidants ne parlent pas de leurs difficultés à leur supérieur hiérarchique, ce qui renforce leur sentiment d'isolement, qui à son tour renforce le stress et le sentiment « de ne pas être à la hauteur » ni dans son travail, ni dans son rôle d'aidant.

Ces salariés-aidants font face pourtant, mais souvent au prix d'un poids qu’ils ne partagent avec personne, et d'une détérioration de leur propre santé.

Absentéisme (évalué à 16 journées annuelles hors congés), présentéisme, nécessité parfois de réduire leurs horaires, voire de renoncer à leur emploi...le double rôle pénalise tous les protagonistes : les Salariés-Aidants eux-mêmes bien évidemment, mais aussi l'entreprise de par la moindre motivation des salariés concernés, et les personnes dont ils prennent soin.

Cette situation n'est toutefois pas inéluctable : une politique de soutien de la part de l'entreprise peut tout à fait réduire les risques psycho-sociaux liés au double rôle de salarié et d'aidant, et redonner aux personnes concernées la motivation nécessaire à leur performance.

Un plan de soutien aux salariés-Aidants au sein de l'entreprise doit toutefois respecter certains principes et certaines étapes, au risque de manquer sa cible et ses objectifs.

La première étape incontournable est la sensibilisation des responsables, cadres ou DRH de l'entreprise à la problématique d'ensemble des aidants familiaux et plus spécifiquement des salariés-Aidants.

C'est à partir de ces bases indispensables qu'un plan d'action peut être envisagé.

Un plan d'action doit être défini en fonction des caractéristiques de l'entreprise et des profils de salariés concernés.

Il doit s'intégrer totalement dans la culture et les valeurs spécifiques à l'entreprise.

C'est pourquoi il ne peut y avoir de plan d'action stéréotypé, mais seulement des plans d'action construits « sur mesures », et nous pouvons ajouter « Co-construits » entre l'entreprise et le prestataire consultant.

 

Pour consultez nos Solutions Grand Angle de soutien aux Aidants

Cliquer sur la vignette

 

Voir nos formations :

► Pour les cadres et DRH : CLIQUER ICI

 

Consultez nos dossiers dédiés aux salariés-aidants sur le site partenaire : www.lamaisondesaidants.com

Consultez notre rubrique : "Plan d'action"

Plan d'action « Entreprises » : Nous contacter

 

Article précédent : SERVICES A LA PERSONNEArticle suivant : AIDANT D'UN PROCHE

Formation : Comprendre les aidants

06/09/2011

15 et 16 mai à Bergerac

Enquête : "Aider et travailler"

10/08/2011

Répondre au questionnaire

Le salarié-aidant, qui est-ce ?

07/10/2011